Délocalisation à Athis-Mons de certaines missions de la DTA

Paris Farman - salle 5008 - 14h30-16h30

Pour le SPAC CFDT : Isabelle PERRIN

Résumé des épisodes précédents :

Le gouvernement a exigé début juin de ses administrations (dont la DGAC) la délocalisation rapide de services destinés aux usagers.

La DGAC a annoncé, sans passer par la case "Comité technique" ou "CHSCT" cette délocalisation à 2 services de Centrale : SDT1 et SDT3, sous-directions de la DTA, destinées à être transférées à Athis-Mons.

Face à l'émoi justifié des personnels et organisations syndicales, l'administration s'est engagée à mettre en place une procédure transparente : concertation au fil de l'eau avec les personnels concernés -pas d'obligation de mutation géographique et priorité à la mutation fonctionnelle-, ouverture d'une campagne d'AVE pour alimenter les postes que les agents issus de SDT1 ou 3 ne suivront pas -4 CAP électroniques se sont déroulées fin juillet, qui ont abouti à l'affectation de personnels DGAC ou extérieurs à Farman, en tuilage avec les personnels partants, avant la mutation prévue pour début 2020-, et réunions d'information régulières avec les organisations syndicales pour faire le point et remonter les éventuelles difficultés.

C'est l'objectif de la réunion du 30 août.