Pourquoi adhérer

L’adhésion est ouverte à toutes celles et à tous ceux qui veulent rejoindre la CFDT.

Etre adhérent à la CFDT permet :

- de bénéficier d’une information, d’un soutien individuel tant sur le plan professionnel que juridique dans le cadre des règles définies par la CNAS* CFDT,
- d’être informé sur vos droits, sur l’actualité sociale de votre région, de votre branche professionnelle…

à noter que

Les adhérents peuvent bénéficier du nouveau service téléphonique "RÉPONSE À LA CARTE" . Ce service permet un accompagnement personalisé sur l'ensemble du territoire. Par exemple :
• Une question sur votre contrat de travail ou votre statut professionnel ?
• Un doute sur vos conditions de travail ?
• Un besoin d’information sur la formation professionnelle ?
• Une interrogation sur votre passage à la retraite ou sur le chômage ?
• Un problème plus personnel de mobilité ou de logement ?

Etre adhérent à la CFDT permet d'être acteur de la vie CFDT :

- en participant aux débats et aux actions proposées par l'organisation,
- en représentant la CFDT au sein de la DGAC ou en étant candidat aux élections représentatives du personnel.

Pourquoi est-ce important d'être
toujours plus nombreux à la CFDT ?

En rejoignant la CFDT, les adhérents contribuent à la renforcer.

C'est grâce aux adhérents que la CFDT peut s'exprimer au nom des salariés
quelles que soient leur profession, leur situation.

Plus les adhérents sont nombreux,
plus la CFDT est représentative de l'ensemble du salariat.

Plus les adhérents sont nombreux,
plus la CFDT sera entendue et légitime face à la DGAC et au Ministère.

 

NOS COMPTES SONT PUBLICS

 
Décret n° 2009-1665 du 28 décembre 2009 relatif à l'établissement, à la certification et à la publicité des comptes des syndicats professionnels de salariés ou d'employeurs et de leurs unions et des associations de salariés ou d'employeurs mentionnés à l'article L. 2135-1 du code du travail

NOR: MTST0930559D
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2009/12/28/MTST0930559D/jo/texte
Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2009/12/28/2009-1665/jo/texte
 
Article 1


Le titre III du livre Ier de la deuxième partie du code du travail, partie réglementaire, est ainsi modifié :
1° Le chapitre V est remplacé par les dispositions suivantes :
« Chapitre V
« Ressources et moyens

« Art.D. 2135-8.-Les syndicats professionnels de salariés ou d'employeurs et leurs unions, et les associations de salariés ou d'employeurs mentionnés à l'article L. 2135-1 dont les ressources au sens de l'article D. 2135-9 sont inférieures à 230 000 euros à la clôture d'un exercice assurent la publicité de leurs comptes dans un délai de trois mois à compter de leur approbation par l'organe délibérant statutaire soit dans les conditions prévues à l'article D. 2135-7, soit par publication sur leur site internet ou, à défaut de site, en direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi.A cette fin, ils transmettent, le cas échéant par voie électronique, leurs comptes ou le livre mentionné à l'article D. 2135-4 à la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi dans le ressort de laquelle leurs statuts ont été déposés.
« Ces comptes annuels sont librement consultables.