Réforme des retraites

Les réponses à vos questions sur la réforme des retraites (14 janvier 2020)

De nombreuses informations plus ou moins exactes circulent comme : "tout le monde sera perdant", "les femmes seront les plus perdantes", "l'âge-pivot et l'âge d'équilibre c'est la même chose", "on diminue les prélèvements pour les plus riches". La CFDT dans ce jeu de questions-réponses tente d'expliquer ce qu'il en est vraiment !  

Toutes les Questions - Réponses sont ici !

 

Spécial Fonction Publique : Que pense la CFDT de la suppression des catégories actives dans la fonction publique ?

Les catégories actives représentent dans la fonction publique les emplois occupés par des fonctionnaires qui présentent un risque particulier : ce dispositif permettait à certaines catégories professionnelles de pouvoir partir à 57 ans. Le projet de loi acte leur disparition et leur remplacement par l’extension du dispositif C2P (compte pénibilité) appliqué actuellement uniquement dans le privé avec une possibilité de pouvoir partir à 60 ans.

Pour la CFDT Fonctions publiques cette mesure est inacceptable. Voici un extrait de la déclaration de la CFDT fonction publique datant du 8 janvier 2020 :

« Le rapport Delevoye prévoit de substituer le C2P du secteur privé aux catégories actives du secteur public. Cette proposition ne nous convient pas en l’état. Le gouvernement a en 2017 mis en place le C2P en lieu et place de l’ancien C3P, en retirant 4 critères de pénibilité qui étaient pourtant très impactant pour les salariés. Il est clair pour la CFDT que le C2P actuel (même avec une révision de quelques seuils) ne permettra pas d’englober l’ensemble des agents publics soumis à des conditions de travail pénibles, qu’ils soient en catégories actives ou non. Ce transfert pur et simple serait une régression inacceptable.

La CFDT s’y opposera tant que les travaux que nous menons ensemble ne feront pas évoluer positivement les choses.Nous exigeons que soient revus les critères de pénibilité et les seuils de déclenchement, bien au-delà de l’annonce du Premier ministre sur la reconnaissance du travail de nuit.

Nous militons pour la réintroduction des  4 critères retirés en 2017 : port de charges lourdes, risque chimique, vibrations, postures pénibles. Nous souhaitons pouvoir rediscuter des seuils d’exposition qui ouvrent la reconnaissance pour chacun des critères. L’objectif de la CFDT est que tous les agents soumis à des conditions de travail pénibles bénéficient de départs anticipés à la retraite sans pénalité par rapport à l’âge légal d’ouverture des droits actuellement à 62 ans.
Dans chacun des versants de la fonction publique, tous les agents concernés par au moins un des critères, doivent voir leur Compte personnel d’activité enrichi d’un nouveau volet : celui du compte pénibilité. Les attentes sont fortes et les inquiétudes réelles. »

 

LA CFDT A OBTENU LE RETRAIT DE L’ÂGE PIVOT ET POURSUIT SON ACTION POUR UN SYSTÈME DE RETRAITE PLUS JUSTE (11 janvier 2020)

Dans cet esprit, la CFDT va poursuivre les discussions dans le cadre proposé pour répondre aux interrogations qui demeurent sur le futur régime universel.

La CFDT s’engage pour porter ses revendications meilleure prise en compte de la pénibilité, de la situation des femmes, sécurisation des transitions, notamment dans la fonction publique, amélioration du minimum contributif, développement de la retraite progressive et amélioration des fins de carrière.

Plus d'informations en suivant ce lien !

 

Spécial Retraites : La lettre de la CFDT au Gouvernement avec Rappel de nos lignes rouges

Soucieuse de faire avancer la construction d’un régime universel de retraites mais aussi de trouver une issue à la crise politique et sociale dans laquelle le pays s’enferme depuis décembre, la CFDT a fait la proposition d’ouvrir une conférence pour discuter sans a priori du financement de notre système de retraite.

 

Cette proposition n’a de sens que si le gouvernement retire de son projet de loi le dispositif d’âge d’équilibre. Aucune discussion ne peut utilement s’ouvrir si l’issue est déjà préemptée par la loi.

Les clés d’une sortie de crise sont donc sur la table, le gouvernement doit s’en saisir. Il est inutile et même dangereux de laisser la situation de blocage actuel se prolonger.

Retrouvez le Communiqué de la Cfdt - Confédération ici.

La Cfdt a adressé une lettre en ce sens au gouvernement. Elle est téléchargeable ici.

 

Réforme : la balle est dans le camp du gouvernement (19 décembre 2019)

Une semaine après la présentation du projet gouvernemental, la mobilisation du 17 décembre est un succès.
• La CFDT exige le retrait de toute mesure d’âge pour sortir de cette crise.
• À défaut de réponse, d’autres mobilisations auront lieu en janvier.

 

Déclaration de Laurent Berger : pour la CFDT, la ligne rouge est franchie (11 décembre 2019) !

1) Pour la CFDT, il y avait une ligne rouge dans cette « réforme » c’était le fait de ne pas mélanger la nécessité d’une réforme systémique pour rendre le système plus juste possible et la réforme paramétrique qui demanderait aux travailleurs de travailler plus longtemps. 

 

Cette ligne rouge est franchie. 

 

Elle est clairement franchie et ce n’est pas parce que on nous montre un chemin dont on aurait soi-disant les manettes pour le choisir… finalement on sait qu’il y aura un âge d’équilibre à 64 ans fixé d’ores et déjà par cette réforme.
 
2) Concernant les mesures sociales de ce qui est présenté comme la réforme systémique il y a encore beaucoup d’insuffisances notamment sur ce qui concerne la pénibilité avec la réintégration des 4 critères qui avaient été exclus en 2017, et il y a aussi des insuffisances sur cette réforme concernant notamment le minimum contributif avec un relèvement insuffisant.

 

Je réunis cet après-midi le Bureau national de la CFDT, qui décidera des actions de la CFDT dans les jours et les semaines à venir, mais je crois que cette réforme a été lestée par un angle budgétaire accru et donc on va essayer de la délester dans les semaines à venir.

 

 Je vous remercie.

 

Réforme des retraites  : à qui profitent les fausses informations ?

Simulateurs bidons, projections farfelues, réalité déformée… Les débats sur la réforme de retraites virent à l’affrontement et les fausses informations se multiplient.

Pourquoi la CFDT n'appelle pas à manifester le 5 décembre ? (21 novembre 2019)

C’est une journée de refus de toute réforme, ce n’est pas l’objectif de la CFDT :

• La CFDT est favorable à un système universel qui rassemble tous les travailleurs, ceux qui appellent à manifester le 5/12 y sont opposés ;

• La CFDT veut changer le système actuel qui pénalise les femmes, les précaires, les bas revenus. Ceux qui appellent à manifester le 5/12 sont pour le statu quo ;

• La CFDT veut des droits nouveaux à la retraite, adaptés aux attentes des travailleurs d’aujourd’hui. Ceux qui appellent au 5/12 ne proposent rien en refusant toute réforme.

La CFDT est engagée dans les discussions avec le Haut-commissariat aux retraites.Elle les mènera jusqu’au bout pour faire avancer ses propositions. La CFDT se positionnera sur le projet de réforme des retraites à partir de ses revendications et appellera les travailleurs à se mobiliser si le résultat final ne correspond pas à ses exigences.

Les 7 revendications de la CFDT pour la réforme des retraites (21 novembre 2019) 

Nos revendications sont guidées par nos valeurs : solidarité, égalité, émancipation et démocratie. Elles sont portées depuis plusieurs années par la CFDT après avoir été débattues par les adhérents et militants.

Concertation retraite dans la FP, un rendez-vous très attendu  (4 octobre 2019)

Jean-Paul Delevoye, Haut Commissaire aux retraites est intervenu devant le Conseil Commun de la Fonction publique (CCFP) le 3 octobre pour le lancement de la concertation avec les organisations représentatives des agents publics, fonctionnaires et contractuels.

Pour la fonction publique, les grands principes sont  :

- l'ensemble de la carrière sera prise en compte pour la calcul de la retraite 

- fonctionnaires et salariés cotiseront au même niveau 

- les primes seront incluses dans l'assiette de cotisation 

Départ anticipé au titre de fonctions dangereuses : les ICNA conserveront un droit à retraite anticipé à 52 ans 

Retrouvez ici la déclaration complète de la CFDT Fonctions Publiques lors du CCFP du 3 octobre 2019

Retrouvez ici la présentation du haut commissaire du 3 octobre 2019

 

Réforme des retraites : ce que veut la CFDT (19 sept 2019)

Si la CFDT demande depuis longtemps une refonte du système des retraites, c'est pour le rendre plus juste, plus solidaire, et porteur de nouveaux droits. Découvrez dans ce document les positions et propositions de la CFDT 

 

Le guide vrai/faux des retraites: Halte à la démagogie! (sept 2019)

Vrai ou Faux : Les droits et les pensions vont baisser, il faudra travailler plus longtemps, les fonctionnaires seront perdants... Pour mieux comprendre les enjeux de la réforme des retraites et pour clarifier le débat, la CFDT démêle le vrai du faux sur ces sujets !

 

Le guide vrai/faux des retraites : Stop à la cacophonie (oct 2018)

Vrai ou Faux : notre système de retraites va faire faillite, le niveau des retraites a baissé, les fonctionnaires sont des privilégiés... Un sujet complexe qui suscite passions, interprétations et divergences qui tournent parfois à la caricature. Alors qu'une phase de concertation importante s'engage, il est temps de trier le vrai du faux pour clarifier les enjeux d'une réforme systémique.